Mes « gueulardes » préférées

Parce qu’il n’y a pas qu’à l’opéra que les femmes donnent de la voix, voici quelques sauvages, de France et de Navarre, pour se réjouir les tympans. Grrrls to the front!

Allemagne – Nina Hagen – 1979
En vérité, je vous le dis, la seule et unique raison que j’ai jamais eu d’apprendre l’allemand.
Contorsions faciales incluses.


France – Les Rita Mitsuko – 80’s
Catherine Ringer, sublime voix du duo les Rita Mitsuko ; son binôme est Fred Chichin. Je vous recommande leurs clips complètement déjantés ; ça change des lovers dans le soleil couchant…


USA – L7 – 90’s
Riot Grrrls! Girls to the front! Voici les L7, illustres représentantes de ce qu’étaient les Riot Grrrls – punk féministe – dans les USA des années 90. Vous pouvez aussi allez donner de l’oreille aux Bikini Kill.


USA – Sallie Ford and the Sounds Outside – 2007-2013
Tiens, bouge ton boule avec ça le matin, à 6h.


BONUS
France – Brigitte Fontaine

Bon, elle, elle ne gueule pas vraiment, mais elle est tellement extraordinaire, que je la mets quand même.

Je suis fière d’être une femme, et je suis fière de ces femmes qui osent être elles mêmes, se moquent des codes, ne veulent pas être seulement jolies, mais aussi être de vraies artistes, trouver leur style, leur voix et reconnues comme telles.

The following two tabs change content below.
Warda

Warda

Femme de radio tout terrain, et aussi infirmière en psy, médiateur socio-culturel, nouveliste et photographe du dimanche. Enamourée de France Culture et RFi. Rêve d'inventer de nouvelles formes radiophoniques francophones. Pratique assidue du syncrétisme, de la littérature-monde et du thé. N'aime pas trop faire la bise, mais adore les sourires et les hugs!
Warda

Derniers articles parWarda (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *