« Abendstille » en Normandie

Face à la mer, surplombant l’une des cinq plages du Débarquement du 6 juin 1944, en Normandie, un groupe d’amateurs de poésie – allemands, français et belges – se réunit.

Sur le thème du silence, chacun a apporté des textes, dans sa langue maternelle ou dans ses langues d’adoption. Chacun lit à son tour, ils construisent ensemble le sens, corrigent un mot, une prononciation… On découvre des auteurs, des subtilités de lexique. On voyage d’une langue à l’autre, d’une culture à l’autre.

Un événement qui pourrait sembler anecdotique, et pourtant, il était impensable il y a 70 ans.

Voici l’enregistrement de cette réunion, diffusé sur Radio Campus Tours.

 

Helge, qui accueille chez elle ces soirées poésie, explique que l’idée lui est venue en écoutant à la radio un reportage sur un cercle d’hommes, au Maghreb, qui se réunissait pour lire de la poésie. Je suis convaincue que la culture et imaginer une culture commune est la meilleure façon de maintenir la paix, plus que n’importe quel accord commercial fondé sur un rapport de concurrence. J’espère réunir bientôt chez moi des amis pour lire des textes en français et autres langues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *