L’Astragale, lieu collectif et militant à Sète

Les vacances d’été ont souvent raison des mobilisations citoyennes qui, si elles reprennent « à la rentrée » avec mollesse, ne retrouvent leur vigueur que le Printemps venu. L’élan de phusis gouverne la Nature comme la contestation, semble-t-il. Certains irréductibles cependant croient que la misère et l’injustice se combattent sur le terrain et au quotidien. Ainsi, à Sète, plusieurs collectifs de militants ont ouvert un local : l’Astragale.

Où suis-je ? Où vais-je ?

L’Astragale – ouvert en janvier 2018  – n’a rien d’un squat, au sens très négatif que l’on donne parfois à ce mot, et qui regroupe pourtant des réalités très différentes. Le lieu est propre et accueillant, on y trouve une bibliothèque bien fournie, avec des ouvrages en Sciences Humaines, des magazines, des ouvrages militants de plusieurs obédiences. Il y a un bar avec des consommations à prix réduits, et une cuisine équipée, dont les adhérents viennent de terminer les travaux. Et même, il y a un règlement intérieur, qui précise entre autres que la consommation d’alcool doit être mesurée, pour que le lieu soit agréable pour tous, y compris les enfants; et que cigarettes et produits illicites doivent être consommés hors du local pour en assurer sa pérennité. Voilà déjà qui peut aller à l’encontre de certains clichés qui pourraient exister sur un lieu qui s’affirme anti-capitaliste. On lit « cadre légal » et « partage » : l’Astragale ne serait donc pas un repaire de pirates sans foi ni lois, ni d’individus obtus fermés à toute discussion…

Photos de l’article : Warda


Principes et fonctionnement de l’Astragale

Politique

Pourquoi ce nom ? Cet os du pied serait resté connu des seuls spécialistes, sans le roman d’Albertine Sarrasin racontant son évasion de prison, au cours de laquelle elle se fracture cet os en sautant de ses hauts murs. Ce nom ‘ASTRAGALE’ devient alors synonyme de révolte, de cavale, de planque, d’éphémère liberté.

Principes du lieu : Ce lieu est un outil pour l’auto-organisation des luttes des résistances et des solidarités contre l’exploitation et toutes formes de dominations : capitalisme, racisme, sexisme, homophobie…

Un lieu de convivialité, pour se rencontrer, s’informer, s’autoformer, se donner la force d’abattre ce monde et de construire collectivement notre émancipation.

Pratique

Un collectif d’organisation : les membres sont les personnes ayant fondé le lieu et des personnes cooptées. Elles gèrent le lieu et sont garantes des principes énoncés.

La buvette : loin de vouloir se financer sur nos ivresses, la buvette reste une source de financement non négligeable. Nous souhaitons cependant que la consommation d’alcool reste adaptée aux lieux et aux différents moments (accueil d’enfants par exemple) et dans le respect de tous et toutes. Pour toute consommation, un adhésion individuelle annuelle de 2€ est nécessaire (cadre légal). Personne ne sera servie sans quelle soit en sa possession.

Etre informer, participer, proposer : pour être informé, une liste mail existe (s’inscrire au bar). Toutes personne peut participer à nos événements dans le respect de nos principes, des personnes et du lieu. Pour proposer des actions, veuillez nous joindre par mail (local2lutte@netcourrier.net) ou venir lors de nos permanences le jeudi soir de 17h à 22h.

Un lieu gratuit et indépendant, autofinancer par les adhésions, les souscriptions solidaires et la buvette. Pour nous soutenir, des caisses sont à votre disposition selon vos moyens.

Usage de produits illicites et de cigarettes doivent impérativement être consommés hors du lieu pour garantir sa pérennité.

Les comportements allant à l’encontre de nos principes, par leur récurrence et/ou leur violence, pour justifier d’une restriction d’accès au lieu.

Tous et toutes Bienvenues !

La solidarité est notre arme !


L’Astragale est également un lieu culturel, avec une programmation mensuelle relayée dans l’agenda culturel de Midi Libre. Musique, cinéma, activités pour les enfants, conférences, cours de Français Langue Étrangère, discussions, cantine dominicale, vente de livres, fanzine…

Programmation du mois d’août


L’ASTRAGALE
PROGRAMME DU MOIS D’AOUT

L’Astragale poursuit l’aventure !

Grâce à vos dons, nous pouvons faire les travaux dans la cuisine et revoir l’électricité

Grand merci

A celles et ceux qui nous ont soutenus financièrement par le biais d’HelloAsso et de dons personnels.

A toi Farida qui nous a donné 10 exemplaires de ton livre : « Merde in France », à vendre à prix libre, pour financer les travaux.
A vous qui êtes venus participer aux travaux.
Nous ré-ouvrons les portes du local lors de la permanence du jeudi 9 aout avec une visite guidée de la nouvelle cuisine et … des prises électriques !

Nous espérons faire connaissance ou vous retrouver tout au long du mois d’Aout pour continuer à partager concerts, cantines, films et discussions qui s’inscrivent tous dans la lutte anti-capitaliste et le développement de solidarités sociales.

Bel été à chacune et chacun.


Programmation du mois d’août


LES RENDEZ-VOUS REGULIERS DE L’ASTRAGALE
PERMANENCE CHAQUE JEUDI A PARTIR DE 17H

Pensez à votre carte d’adhérent

Envie de feuilleter un bouquin, jeter un oeil aux revues, fanzines ou journaux révolutionnaires ? Prendre un thé, un café ou une petite bière à la buvette ? Jouer aux cartes, aux dominos, vous affaler dans un canapé après votre journée de taf ? Nous parler d’un événement ou d’un atelier que vous souhaitez organiser ? C’est l’occasion ! La permanence est faite pour cela !


L’Astragale est aussi un lieu solidaire et militant, ouvert aux personnes en difficultés et isolées, qui peuvent venir discuter, faire un jeu de société, lire, chercher des conseils et des informations, un soutien. C’est un lieu où peuvent se réunir les membres de collectifs qui sont à jour de leur cotisation (2€).

Affiches anti CRA sur les murs de l’Astragale

Article Midi Libre – 12/06/2018 – Sète : mobilisation pour les retenus du centre de rétention administrative

Affiches anti CRA sur les murs de l’Astragale

Dites-moi tout !

Véronique nous parle de l’Astragale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *