Étiquette : théâtre

Tu garderais les enfants, ce soir ?

Avis aux bon(ne)s voisin(e)s, tata, tonton, qui ne sont pas encore pourvus d’enfants, et auxquels les adultes qui en ont éprouvent parfois le besoin de s’en délester auprès d’une personne de confiance, les confient. Ils ne trompent personne. On sait bien qu’ils en ont ras le bol de leurs gosses, hein, et puisque c’est comme ça, eh ben, on va leur lire de bons livres…

Le Festival d’Avignon

Radio Campus au Festival d’Avignon

Cette année encore, j’ai eu la chance d’aller au Festival d’Avignon. Cette année, le festival fêtait ses 70 ans, et pour la première fois je n’y allais pas pour distribuer des tracts pour un spectacle du OFF, à des passants plus ou moins agréables, et lassés d’avoir été déjà vingt fois sollicités. Non. J’y allais pour faire mon métier : des reportages radiophoniques! 🙂

Dire la monstruosité de la guerre : Lars Noren

Que nous l’ignorons ou feignons de l’ignorer, la guerre, les conflits armés font des milliers de victimes chaque jours dans le monde. Depuis des mois, des gens arrivent de loin en Europe, pour sauver leur vie, pour échapper à « là-bas », tout en regrettant leur terre. Qu’advient-il de ceux qui ne peuvent pas partir ? Qu’advient-il de l’humanité de ceux qui,…

Eric Delphin Kwégoué – dramaturge camerounais

En avril 2015, je participais à une rencontre avec Eric Delphin Kwégoué, proposée par l’association 63 Regards de Tours; et découvrais à cette occasion une écriture théâtrale singulière, et une culture de moi méconnue, par les échanges publics avec l’auteur, et par les mises en voix de ses textes proposées par des étudiants de l’Université François Rabelais de Tours …

Rue de Londres

Théâtre : roulez, jeunesse!

Consternée depuis longtemps par de nombreux programmes télévisés, publicités, jeux à destination des enfants, où on propose aux filles d’être de souriantes princesses pleines de paillettes et aux garçons de faire des trucs vachement plus aventureux à l’extérieur, où l’absence de fond n’a rien à envier à la laideur du dessin, ou le vocabulaire est indigent et les voix criardes,…