Podcast. À Tours, les étudiants étrangers luttent contre la précarité

Étiquettes

Université de Tours, France. Campus de Grandmont. Près de 2.000 étudiants habitent ici, dans la cité universitaire, et beaucoup d’entre eux sont des étudiants étrangers. Comment ces étudiants internationaux, qui n’ont pas toujours des ressources financières importantes, se logent-ils, mangent-ils ? Quel impact a la crise sanitaire actuelle ?

Nous rencontrons Ana Teresa, étudiante brésilienne, et Mohamed et Hamza, étudiants marocains. Trois étudiants internationaux investis dans l’association étudiante Les Halles de Rabelais, qui lutte contre la précarité alimentaire.

Ces trois étudiants nous parlent de leur parcours et nous présentent leur association, que la crise sanitaire rend plus indispensable que jamais pour les étudiants les plus pauvres. A la précarité alimentaire s’ajoute aussi souvent, comme le souligne Cédric Carles, de l’Atelier 2, la précarité énergétique. Pour les femmes, il y a aussi la précarité menstruelle. Des difficultés qu’ils traversent avec le sourire, grâce à la solidarité entre étudiants internationaux, et la fierté de s’en sortir.

Illustration : Image par StockSnap de Pixabay

Partagez

Auteur·e

melpwyckhuyse

Commentaires