Non, mais allô, quoi!

« Allô, allô? », s’obstinent certains sur votre répondeur. Ah, le répondeur… Peut-être êtes-vous de ceux qui n’écoutent jamais vos messages, et puis, un jour, il y en a un important, à écouter absolument, et il va bien falloir écouter les 32 messages qui le précèdent. Et puis, finalement, à l’écoute, on trouve quelques perles: le message interminable, l’inutile, le plein de mauvaise foi, celui qui vous prend en flag’ sur facebook et à faire le mort au bout du fil… Vous n’avez plus envie de les effacer, alors, comme il se trouve que vous avez cassé votre tirelire et acheté un enregistreur Zoom H4… Et que vous apprenez à vous en servir… Et puis, tiens, vous avez aussi une petite collection de « ratés », de petits morceaux coupés dans vos interviews radiophoniques… Et si on collait tout ensemble? Hein, et si on ajoutait quelques petites musiques frétillantes, pour lier le tout?

Eh bien, pour toi, public, voici un savoureux cocktail audio, à base de voix de :
– David le projectionniste,
– Yvan le documentariste,
– Eric le prof d’anglais,
– Serge Joncour l’écrivain,
– ma maman,
– la dame d’EDF qui est toute embêtée,
– la dame des détecteurs de fumée au bout du rouleau,
– la dame qui loue plus son appartement et qui fait des mensonges

Et des frétillantes musiques suivantes :
– tarentelle sicilienne,
– Carmen Miranda
– Offenbach

Oui, il y aurait beaucoup à dire sur l’auteur premier de cette espèce de phrase en titre.

Femmes sans tête

Femmes sans tête

Ou plutôt sur l’utilisation qu’en ont fait des vendeurs de soupe télévisuelle sans scrupules. Elle gagne beaucoup d’argent en se contentant d’être celle qu’elle est; ils en gagnent beaucoup plus en donnant cette pauvre icône au peuple. Oui, manant, on te vend Nabilla, et tu achètes, tu avales, tu en redemandes! Non, elle n’est pas « comme toi », non, elle ne « représente pas les petites gens ». Elle est l’image que l’on veut te donner pour rêver : paillettes, fric et surtout, SURTOUT rien de subversif ou de militant. Rêve d’argent facile devant ta télé, pendant ce temps – là, ne prends pas conscience de la misère intellectuelle dans laquelle on t’enferme. Que chacun reste bien à sa place.
Rien n’est gratuit, en ce bas monde. Alors, si c’est Nabilla qui est couverte d’or, à la télé, et pas sa voisine de pallier un peu grosse, mais qui a eu mention très bien au bac, puis est au chômage avec son bac+5, alors qu’elle est arrivée en France à 13 ans, c’est peut-être pas un hasard… Etre pauvre, ça n’a jamais été synonyme d’être c.. (T’es pauvre, et tu lis pas de bouquins, non mais allô? Allô, y a quelqu’un? ) Par contre, s’arranger pour que ça le devienne… ça peut être utile…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *