ALPHA – Nouvelle prix Rock Attitude 2016

ALPHA est la nouvelle pour laquelle j’ai reçu le prix annuel Rock Attitude, décerné par la plus ancienne radio associative de Tours, Radio Béton. Le thème du concours était « Savants fous et fous savants ». Bonne lecture !

Bureau obscur et très secret, dans un lieu insoupçonné du commun des mortels. Il y a plusieurs écrans immenses ; des post-it sur toutes les surfaces qui s’y prêtent, couverts d’annotations incompréhensibles, dans une écriture porcine. S’échappant d’un Ipod sur enceinte, son léger et compressé : La Belle Hélène d’Offenbach. Le Colonel lape son café deux ou trois fois, en aspire la mousse d’un mouvement de lèvres sonore, puis d’un air satisfait, se tourne vers Maxwell :

− Aucune chance.

− Je vous trouve bien catégorique !

La tasse vient de se poser sur le bureau. Maxwell, que ces succions caféières dégouttent, avait détourné le regard. Au bruit de porcelaine sur le plateau de verre, il tourne à nouveau son fauteuil vers le Colonel, d’un mouvement de pied lent et calculé. Le Colonel renifle d’un air sûr de lui, et poursuit :

− Vous pouvez élever le potentiel autant que vous voudrez, avec les tares Alpha et S4, aucune chance d’émergence du clone.

− Il y a de nombreux contre-exemples, avec S4 !

Le combat de coqs est engagé. Resté debout, le Colonel toise Maxwell, qui semble engoncé dans son fauteuil de bureau en cuir. Assis, Maxwell toise le Colonel, qui semble engoncé dans son uniforme. Plissant légèrement les yeux, tandis que Maxwell remonte ses lunettes d’un index décidé, le Colonel poursuit :

− Bien sûr… Trouvez-moi ne serait-ce qu’un exemple pertinent de sujet qui, cumulant Alpha et S4…

− Je suis sûr que c’est possible.

− … sans aucun auxiliaire Bêta, a émergé…

− C’est toujours possible !

− …grâce à son unique potentiel, de façon totale et durable.

− Faisons l’expérience !

Tous deux dissimulent tant bien que mal le plaisir et l’amusement que cette perspective leur laisse espérer. Maxwell replace soigneusement sa mèche de cheveux roux. Le Colonel voit à juste titre un affront à son crâne dégarni dans ce geste apparemment anodin. Il émet un claquement de langue, auquel répond un grincement de fauteuil.

− Vous aimez perdre à ce point ? Pourquoi pas, ça peut être amusant. Je gagne, vous arrêtez de m’emmerder avec l’arrosage de mon terrain de golf avec la réserve d’eau potable. Vous gagnez : vous aurez cette satisfaction au moins une fois dans votre vie.

− Vous êtes trop bon, Colonel.

− Je vous laisse chercher les hôtes idéals, mon cher Maxwell.

Du bout des pieds, Maxwell se fait rouler jusqu’à l’écran le plus proche :

− La base de données recense toutes les demandes d’insémination artificielle à l’échelle de l’Union Européenne ; on peut trier directement tous les S4. Et on se charge de leur fourguer un embryon Alpha HP.

Le Colonel, prenant appui sur sa canne, se dandine jusqu’à l’écran, et s’arrête à coté du fauteuil auquel il s’accoude :

− Prenons plutôt un S4/2 ou S4/1 ; avec un S4/4, ce n’est pas amusant.

− Bon, on part donc sur un S4 léger à moyen, et on évacue les S4 lourds. Un pays de prédilection ?

− On va prendre le plus banal : France, ville de taille moyenne.

− J’ai un profil correspondant à Tours, au centre du pays.

− Vous avez le profil des deux hôtes potentiels ?

  • Oui

Avec la mine réjouie de deux adolescentes faisant les soldes en ligne, Maxwell et le Colonel consultent les fiches transmises par les informateurs.

CODE . La Gloire de mon père. Hôte Bêta.S4-2

Taille moyenne, corpulence moyenne. Yeux gris, cheveux châtain foncé. Forte myopie. Enfant non désiré, il a failli être vendu à sa naissance à un riche couple de commerçants juifs stérile, qui louaient un fond de commerce à ses parents. A passé toute son enfance en pension chez des religieuses. Ancien de l’Armée de Terre. Plusieurs années au Tchad. Orthographe et culture générale indigentes, recalé quatre fois au baccalauréat. S’est engagé à l’issue de son service militaire ; puis a quitté l’armée suite au décès de son grand-père maternel, l’héritage lui a permis de monter un bureau d’études, dont la compétence est difficile à déterminer. Il s’en sert vraisemblablement pour détourner de l’argent. A fait plusieurs fois le coup de l’insolvabilité. Militant d’un parti d’extrême droite et directeur d’une chasse de parvenus. Misogyne, coureur de jupons et raciste. Haine particulière pour les Maghrébins et les personnes à la peau noire. Fort mépris pour la classe ouvrière -se considère comme appartenant à la classe des patrons – et les « intellectuels ». Nombreuses arrestations pour conduite en état d’ivresse, et excès de vitesse. Son amitié avec le préfet lui permet jusqu’à présent d’échapper à toute condamnation. Dépourvu de conscience morale, d’empathie. Humour exclusivement ordurier, raciste, à connotation sexuelle. Pas de second degré, inaptitude au raisonnement par l’absurde, difficultés à l’abstraction. Prend plaisir à humilier et maltraiter plus faible que lui. Obséquieux avec toute personne qu’il identifie comme un supérieur hiérarchique. Aime excessivement l’ordre et l’hygiène. Se croit au-dessus de toute loi, règle, ou règlement. Aime l’argent qu’il considère comme le pouvoir absolu et un but en soi. Aime le tape-à-l’oeil, phases d’humeur haute où il dépense des sommes colossales pour des objets qu’il abandonne par la suite. Considère les femmes comme des objets au service des désirs et des besoins masculins. A engrossé plusieurs de ses maîtresses, dont la secrétaire du bureau d’études, la charcutière du quartier, la femme d’un de ses employés. Ont toutes avorté en découvrant qu’aucune reconnaissance de paternité ne serait possible, ni vie de couple. Une pourtant, plus tenace que les autres, a déjà mis au monde un fils non reconnu ; c’est elle qui fait la demande d’insémination.

CODE . Le Château de ma mère Hôte Alpha.Tare Alpha.S4-2.

Taille moyenne, surpoids moyen, yeux marron, cheveux châtain foncé. Légère myopie. Femme ayant une quasi anovulation, a eu recours au service de procréation assistée pour sa première grossesse. Elle était volontaire pour prendre un traitement novateur dopant la fertilité. Convaincue qu’un deuxième enfant ferait naître chez le père du premier un sentiment de paternité, prête à tout pour avoir ce deuxième enfant, y compris l’insémination artificielle, y compris mentir sur le fait que le père n’a vu son fils que deux fois depuis sa naissance, y compris demander une mutation du Sud de la France où elle a son réseau familial pour « rapprochement familial ». Secrétaire dans un service public. Vie sociale pauvre, peu d’intérêt pour la vie culturelle et les sorties, bien qu’elle se plaise à se dire « littéraire », qu’elle a étudié le Latin pendant sept ans, ainsi que le Russe. Orthographe, grammaire et syntaxe excellentes. Un certain humour. Trouve l’abstraction ennuyeuse et pédante. Souhaite exclusivement un deuxième garçon. Comportement puéril, humeur changeante, capricieuse. Rêve de grandeur (Scarlett O’Hara), survalorise la beauté féminine. Futile et superficielle. Minaude beaucoup, aime les tenues voyantes et les accessoires. Extrêmement narcissique, bien que d’un physique quelconque. Se complaît dans des rôles de victime innocente, se plaint à tout propos. Thème familial : se définit comme un enfant non désiré – « ils me voulaient pas » – qui a toujours manqué d’amour, à laquelle sa mère a toujours préféré son frère cadet. Thème scolaire : était la plus jeune de sa classe à l’école et mise à l’écart. Thème social : rejetée par tous en tant que fille-mère. Toutes ces rêveries mélancoliques sont très théâtralisées, très excessives, voire fausses. Adepte des plans sur la comète et d’une secte. Est son principal centre d’intérêt et sujet de conversation. Mesquine et jalouse. Volontiers médisante et de mauvaise foi. Naïve, impressionnable et crédule ; s’est fait arnaquer à plusieurs reprises. Versant dépressif, revendique beaucoup, mais cède facilement. Forte inertie, agressivité passive. Le Colonel ronronne intérieurement. Maxwell oscille de droite à gauche dans son fauteuil.

− Bon, je crois qu’on tient le haut du panier. Pas besoin de chercher plus loin. Vous me faites un embryon tare Alpha – HP. Pour le labo, c’est XX – 140. Précisez-leur, la dernière fois ces abrutis ont interprété « tare Alpha » par XXX. Quant à HP, ils vont nous pondre un schizo, ou se demander si l’imprimante est en panne… Alors qu’ils clonent des neurones à longueur de journée… Quelle bande de branques !

Et pour lire la suite, demandez-moi! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE